martes, 11 de noviembre de 2014

DEUX CHANSONS POUR TRAVAILLER L´IMPARFAIT (A2)


LA GRANDE SOPHIE – On savait 



Retrouvez tous les verbes à l’imparfait de la chanson :

On ……………… les cheveux longs
Des dents de lait et pourtant
On …………….., on ………….. que ça n’………….. pas durer

On ……………… les papillons
On ……………… plein de questions
On ……….., on ……………… que ça n’…………… pas durer

On …………………….. les billes
On …………………….. bon la vanille
On …………….., on ………….... que ça n’………….. pas durer

On .....................jaloux et on ........................des poux
On .................., on ..................... que ça n´..................pas durer


Refrain:
Qui aurait pu nous le dire?
Qui aurait su nous l’écrire?
Qui ………………………… la solution
Pour ne jamais devenir grand?


On …………… dans les nuages
Cueillir des pensées sauvages
On …………….., on ………….. que ça n’………….. pas durer

On ……………………. jusqu’à plus soif
On se ………………………… des grimaces
On …………….., on ………….. que ça n’………….. pas durer

On …………………… toujours faire vite
Avant de prendre la fuite
On …………….., on …………..... que ça n’………….. pas durer

On ……………… la varicelle
On ……………… bien trop cruels
On …………….., on ………….. que ça n’………….. pas durer





Dionysos - Don Diego 2000


 

Voici l'histoire de Don Diego 2000,

L'homme qui ................... doué d'une dyslexie magique

Qui  ...................  de lui un cow-boy poétique.

Même s'il ne le  ................... pas,

il ................... comme ça

 

« J'(suturer)  ................... des mots à l'oreille

D'une fille incroyablement belle,

Elle  ................... les yeux en pâte d'amande, »

Me  ................... -il solennellement.

Il ................... comme ça

 

Oh oh oh oh! Don Diego 2000

 

J'  ...................  les petits silences bouffis

D’éclats de rires retenus,

Que nous ...................  souvent entre amis,

Quand il (cascader) ...................  dans les mots.

 

Quand il sera vieux et qu'il ressemblera

A Robert Mitchum et que sûr de lui,

Il nous clamera pas de soucis,

« No suicide » comme il dit, « no suicide »,

Personne, non personne ne rira ne lui.

Et tout le monde aura un joli sourire conquis

Posé sur les lèvres,

Il  ...................  comme ça

 

sábado, 8 de noviembre de 2014

RECETTES D´AUTOMNE-HIVER

6757 gratin de courge 380Recette de gratin de courge, un plat familial d’automne

 
http://www.cap-eveil.fr/recettes-famille-enfants/1967-recette-de-gratin-de-courge-un-plat-familial-dautomne



Recette automne-hiver : velouté de potimarron et châtaignes, saveurs aromatiques

Recette de soupe au potimarron et aux châtaignes 
 
 
Recette de crème de marrons maison à la vanille
Saveur et couleurs de l'automne

Récolte de châtaignes et recette de crème de marrons maison
      


Clafoutis aux pommes, cidre, miel et cannelle
Recette de clafoutis aux pommes, miel et cannelle
 

 

sábado, 1 de noviembre de 2014

Décrire un objet fétiche







  • RÉDACTIONS SUR UN OBJET FÉTICHE. VOICI CI DESSOUS QUELQUES EXEMPLES:


MON OBJET FÉTICHE

  Mon porte-bonheur n’est pas un volatile mais peut être comparé à un oiseau bleu.
  En effet, il possède tout comme n’importe quel rapace, un bec solide capable de transpercer du bois.
  Lorsque je suis occupé, mon gri-gri se trouve dans un nid fait de fibres, et comme ses compagnons le rouge-gorge, le corbeau noir, et le pic-vert, il se repose.
  Lorsque je suis disponible, je le laisse s’envoler sur son terrain végétal, en lui dictant les mouvements à faire, car il est incapable de se débrouiller seul.
  Seulement, ses camardes disent qu’il est sympathique mais peut être vite contrarié si on n’y fais pas attention, c’est-à-dire que s’il n’a plus envie de voler, il ne volera pas. Dans ce cas, il vaut mieux que je le remplisse de sa boisson préférée pour qu’il se sente réconforté.
  Quel peut être mon objet fétiche ? Il ne peut s’agir bien sûr que d’un stylo plume.

 

G.B. 1S2

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
 
Ma grand-mère a fait un voyage en Égypte. Quand elle est revenue, elle m’a ramené un souvenir. Ce souvenir, il porte bonheur. C’est elle qui me l’a dit en me l’offrant. En tout cas, c’est ce que l’on dit là-bas. Au début, je ne pensais pas qu’il me portera bonheur.

 Quand elle me l’a offert, je n’y tenais pas trop. Je me disais «C’est un souvenir, rien de plus.
 » Alors je l’ai rangé. Ma sœur a le même. Elle non plus ne le portait pas souvent. Je l’ai gardé pendant quelques années. Je me souvenais même plus que je l’avais, mais je l’avais.

 Un jour, en rangeant un peu, je l’ai trouvé
 ; trouvé sans même m’être rappelé que je l’avais. À partir de ce jour là, je le porte souvent. Je me dis qu’il doit porter bonheur, qui sait ? Et puis, c’est ma grand-mère qui me l’a offert.

Cet objet ce n’est rien d’extraordinaire, juste un pendentif représentant un scarabée. Il est accroché à ma chaine autour de mon cou. Je ne sais toujours pas pourquoi, mais j’ai souvent peur de le perdre. Je ne veux pas le perdre car c’est ma grand-mère qui me l’a offert.

B. Célia 2nde 9


-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Mon objet fétiche et mon portable . vous serez sûrement d’accort avec moi que le téléphone portable , bien que ce ne soit qu’un gadget électronique ,il et présent partout .
Pour ma part, il est utile à garder des photos souvenirs tels que des vacances, des amies ,des souvenirs mais aussi des musique qui me font penser et même réfléchir.
Il y a aussi mes contacts , bien sûr dans mon téléphone ils ne sont que virtuels mais derrière Il y a une personne qui mais plus ou moins chère qui répond . Il y a certaine personnes qui ont vécût des choses avec moi , des souvenirs ,des amies et des conseillers…
Mon portable ma servi et me sert toujours autant ,comme pour donner des nouvel à des personnes chères que pour des choses officielle tel qu’un rendez vous chez le médecin ou autre…
Il ma servi aussi a rencontrer des gens, faire des rencontres , des conquêtes et même a se faire largué… Autan dire qu’il vit tout , enfin presque avec moi. C’est ce qui accentue plus particulièrement la « complicité » entre mon portable et moi dans pratiquement tout mes déplacement .il et toujours présent avec moi sauf au moments ou je pratique une activité physique. Autan dire que ce portable, mon portable est l’objet le plus important pour moi et donc mon objet fétiche !

Damien R 3de 9

martes, 21 de octubre de 2014

JOYEUX HALLOWEEN 2014 !

Origine d'Halloween

Le terme Halloween est l'abréviation anglaise d'"All Hallow's Eve", qui pourrait être traduite comme la veille de Tous les Saints ou la veille de la Toussaint1. Cette fête où l'on peut croiser des zombies, des vampires et autres déguisements effrayants, est en fait un héritage celtique d'une fête très ancienne, la fête de Samhain.

 

L'héritage d'une fête celtique

La fête de Samhain, Samain ou encore Samonios, est une célébration païenne et
celtique qui commémorait la fin des moissons, la fin de l'été et le début de la saison courte (appelée la saison sombre en opposition avec la saison claire). Elle existe depuis environ 2500 ans et était fêtée le 31 octobre, qui correspondait au dernier jour de l'année du calendrier celte2. Lors de cette célébration, les druides priaient les Dieux pour les remercier des récoltes de l'année écoulée et afin qu'ils assurent leur protection durant l'hiver3.
La fête durait 7 jours, 3 jours avant la Samhain et 3 jours après, et était obligatoire. Elle avait pour but d'accueillir la nouvelle année, mais aussi les défunts, autorisés à rendre visite aux vivants ce seul jour de l'année4. Les disparus étaient honorés par un grand repas et avaient leur place à table1.
Les druides allumaient des feux sacrés pour faire revenir le soleil et chasser les mauvais esprits. Chaque habitant emportait chez lui une part de ce feu sacré pour allumer un foyer nouveau dans sa maison. La citrouille utilisée aujourd'hui comme lanterne pourrait rappeler les réceptacles utilisés pour ramener le feu chez soi5, et qui étaient peut-être à l'origine des navets2.

      Trick or Treat

Durant Halloween, les enfants, déguisés de manière effrayante, font du porte-à-porte en annonçant cette formule pour avoir quelques friandises5. S'ils ne récoltent rien, ils sont autorisés à faire une farce.
Les origines de la coutume Trick or Treat (un mauvais tour ou un cadeau) sont méconnues. Cette pratique était fermement ancrée dans la culture américaine dès 1950, puisqu'on la retrouve dans le comic strip Peanuts, plus connu sous le nom Snoopy et les Peanuts, ainsi qu’un épisode de Disney avec Donald Duck, nommé "Trick or Treat". Ceci dit, on retrouve dans certaines traditions celtiques de la Samhain des pratiques de déguisement, à l'aide de peaux d'animaux7.

Aujourd'hui, Halloween est une fête nationale aux États-Unis et la seconde fête la plus rentable, après Noël. En France, elle est apparue à la fin des années 1990, mais n'a pas le même succès qu'outre Atlantique.

Célébration d'Halloween

Ce jour-là, les enfants arborent des déguisements terrifiants et sonnent à toutes les portes pour demander des friandises. Les mamans sont mises à contribution pour la préparation de nos Sorcières, Dracula et chauve-souris d'un soir. Une citrouille est évidée afin de représenter un visage. Une bougie est placée en son centre afin de compléter l'emblème de ce jour.

Halloween dans le monde

  • En Irlande, la fête de Samhain reste populaire dans tout le pays. La ville la plus imprégnée des festivités reste Londonderry qui voit chaque année se dérouler un magnifique défilé.
  • À Hawaï, lors de la fête d'Halloween, le centre culturel polynésien organise à la nuit tombée une excursion sur le lagon. Sur des barques, l'on y découvre alors les mystères d'une maison hantée.
  • En Transylvanie, le pays de Dracula propose des bals costumés, visites et chasses aux sorcières dans les châteaux des Carpates. De très nombreuses animations sont aussi organisées dans la ville de Sighisoara.
  • Aux États-Unis, dans la ville de New-york est organisée la "world famous pumpkin race" qui permet à qui le souhaite de transformer une citrouille en petit bolide à roulettes. Ces dernières descendront la pente jusqu'à la mer pour finalement être dégustées.
  • À la Nouvelle-Orléans, c'est tout le mois d'octobre qui est à la fête avec des défilés et décorations de circonstance sur les murs des maisons. Le Voodoo Music Experiment clôt le tout avec des concerts partout dans la ville qui rassemblent de nombreux artistes internationaux.

Références

Note : les articles de presse cités ne font pas la promotion de la fête, faute d'article en ligne - merci à Libération pour ses archives publiques.
  1. Voir EpicureWeb
  2. Voir ce fichier PDF
  3. Article de 2009 sur ActuaLitté
  4. Article sur Histoire pour tous
  5. Halloween ou la Toussaint, par Michel Salamolard et José Davin, sur Google Books
  6. Voir ce guide sur l'Irlande
  7. En anglais, sur History.com

domingo, 19 de octubre de 2014

Malala : "Je me suis levée pour défendre les droits des enfants"

3220714843-01-02

Malala Yousafzai, 17 ans, vient de recevoir le Prix Nobel de la Paix. Ce prix prestigieux récompense le combat de celle dont la vie a basculé, le 9 octobre 2012.


Le 11 octobre, c'est la Journée Internationale des filles. Car dans de nombreux pays, les filles sont moins bien traitées que les garçons. Eux ont des droits qui sont refusés aux filles. Elles sont moins nourries, mariées de force, victimes de violences, privées de soins... et d'école. On estime à 65 millions le nombre de filles qui n'ont pas le droit d'aller en classe sur la planète.
Au Pakistan (Asie), une adolescente lutte depuis ses 11 ans pour défendre l'éducation des filles : Malala Yousafzai.
Le 9 octobre 2012, elle a failli mourir après une attaque des talibans [islamistes qui imposent les règles les plus dures de la religion musulmane]. Pour eux, les filles n'ont pas besoin d'être éduquées. Grièvement blessée à la tête, Malala a été soignée en Angleterre, où elle vit désormais. Depuis, elle est devenue le symbole mondial de la lutte pour les droits et l'éducation des filles.

Elle vient de recevoir le Prix Nobel de la Paix, une récompense très importante, qui va porter sa voix et son combat encore plus haut. Elle partage ce prix avec l'Indien Kailash Satyarthi, qui se bat aussi pour faire respecter les droits des enfants.

En 2013, Malala avait accordé une interview au JDE.
Comment allez-vous à présent ?
Je suis restée dans le coma plusieurs jours. Et Dieu m'a donné une nouvelle vie. J'ai l'impression que je viens de naître à nouveau. Je vais bien maintenant et j'irai de mieux en mieux.

Vous avez reçu de nombreux prix. Sont-ils importants pour vous ?
Rien d'autre n'est important pour moi que l'accès à l'éducation des femmes et à leurs droits élémentaires [de base].

Comment nos lecteurs peuvent-ils vous soutenir ?
Ils peuvent me soutenir en faisant connaître ce droit à l'éducation, en utilisant votre journal. Ils peuvent aussi utiliser les autres moyens dont ils disposent pour diffuser leur message aux enfants qui ne sont pas conscients de l'importance de l'éducation. On peut en trouver partout dans lemonde.

Quel métier voudriez-vous faire plus tard ? Comment voyez-vous votre avenir ?
Mon père et ma mère voulaient que je devienne médecin. Mais les talibans ont restreint [diminué] les droits des enfants et en particulier ceux des femmes de Swat [sa région]. Je me suis levée pour défendre les enfants et les femmes de mon pays. J'ai commencé à me battre pour mes droits et les leurs. Et depuis, j'ai abandonné le rêve de devenir docteur. J'ai décidé d'entrer en politique et de travailler pour les gens de ma région et de mon pays. C'est mon rêve maintenant de devenir une femme politique, pour mieux les servir.

Les enfants français ne mesurent pas toujours la chance qu'ils ont de pouvoir aller à l'école... Que voudriez-vous leur dire ?
Je voudrais leur dire qu'ils devraient remercier Dieu des millions de fois pour cette magnifique chance qu'ils ont. Parce qu'il y a de nombreux pays et régions dans le monde où aller à l'école n'est qu'un rêve pour les filles et les garçons. Ils ne devraient pas sous-estimer cette chance et faire de leur mieux pour l'humanité et pour le monde.

Propos recueillis par Anne Ducellier

(Article publié le 10/10/14 par JDE: http://www.jde.fr/articles/show/id/3220)


 

jueves, 16 de octubre de 2014

Patrick Modiano, prix Nobel de litérrature 2014

Patrick Modiano, prix Nobel de littérature



L'académie suédoise a décerné, le 9 octobre 2014, le prix Nobel de littérature à Patrick Modiano « pour son art de la mémoire avec lequel il a évoqué les destinées humaines les plus insaisissables et dévoilé le monde de l'Occupation ».







Patrick Modiano est né à Boulogne-Billancourt le 30 juillet 1945. Il passe son enfance dans divers pensionnats à Biarritz, Jouy-en-Josas et en Haute-Savoie. Ses parents étant souvent absents, il est très tôt livré à lui-même. Il entretient ainsi des rapports privilégiés avec son jeune frère Rudy, qui disparaît à l’âge de dix ans. Ce drame hantera son œuvre. Il termine ses études à Paris au lycée Henri-IV et passe son baccalauréat. Il ne fait pas d’études universitaires et se consacre directement à l’écriture. Patrick Modiano compte à cette époque, parmi ses proches amis, l’écrivain Raymond Queneau, qui sera témoin à son mariage. Il poursuit une quête d’identité à travers un passé douloureux ou énigmatique dès son premier livre La Place de l’étoile  paru en 1968. Il a reçu le prix Goncourt en 1978 pour Rue des boutiques obscures . Auteur d’une vingtaine de romans et de recueils de nouvelles chez Gallimard, il a coécrit les scénarios de Lacombe Lucien  de Louis Malle et de Bon voyage de Jean-Paul Rappeneau. Il est également l’auteur de Catherine Certitude , illustré par Sempé et publié en 1988, aux Éditions Gallimard Jeunesse. 
Patrick Modiano a reçu le Grand prix national des Lettres (1996), le Grand prix de littérature Paul-Morand (2000) et le Prix mondial Cino Del Duca pour l’ensemble de son œuvre (2010). Le prix Nobel de littérature vient de lui être décerné « pour son art de la mémoire avec lequel il a évoqué les destinées humaines les plus insaisissables et dévoilé le monde de l'Occupation ». Il est le quinzième écrivain français à recevoir la prestigieuse récompense.

miércoles, 15 de octubre de 2014

jueves, 9 de octubre de 2014

CHANSONS D´AUTOMNE

Francis CABREL: "Octobre"


IRINA BJÖRKLUND: CHANSON D´AUTOMNE



L'Automne est là -- MANU CHAO
 
 
 
Alizée - A cause de l'automne
 
 
Princess Sarah - A la faveur de l'automne

martes, 7 de octubre de 2014

POÈMES SUR L´AUTOMNE

   Bonne lecture !
Papillons roux
Deux petits papillons roux
tourbillonnent, tourbillonnent
Deux petits papillons roux
tourbillonnent dans l'air doux
et tombe la feuille d'automne.
Louis CODET (1876-1914)
Les saisons
Rouge, les feuilles de l'érable.
Orange les champignons des bois.
Jaune le soleil qui se voile.
Marron, comme le tronc.
Belles sont les couleurs de l'automne !
Il pleut
Il pleut
Des feuilles jaunes
Il pleut
Des feuilles rouges.
L’été va s’endormir
Et l’hiver
Va venir
Sur la pointe
De ses souliers
Gelés.
Anne-Marie CHAPOUTON (1939-2000)
Quand automne en saison revient
Quand automne en saison revient,
La forêt met sa robe rousse
Et les glands tombent sur la mousse
Où dansent en rond les lapins.
Les souris font de grands festins
Pendant que les champignons poussent.
Ah ! que la vie est douce, douce
Quand automne en saison revient.
SAMIVEL (1907-1992)
L’écureuil et la feuille
Un écureuil, sur la bruyère,
Se lave avec de la lumière.
Une feuille morte descend,
Doucement portée par le vent.
Et le vent balance la feuille
Juste au-dessus de l’écureuil ;
Le vent attend, pour la poser
Légèrement sur la bruyère,
Que l’écureuil soit remonté
Sur le chêne de la clairière
Où il aime à se balancer
Comme une feuille de lumière.
Maurice CARÊME (1899-1978)